retour page d'accueil

Dicton et poème

En septembre, sois prudent. Achète bois et vêtements

 

L'automne

L'automne au coin du bois,
Joue de l'harmonica.
Quelle joie chez les feuilles !
Elles valsent au bras
Du vent qui les emporte.
On dit qu'elles sont mortes,
Mais personne n'y croit.
L'automne au coin du bois,
Joue de l'harmonica.


Maurice Carême

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


retour page d'accueil